& Littérature


La Mort moderne
La Mort moderne
Scènes de la phase terminale de l'être humain

Date de parution : octobre 2009
ISBN : 9782916329260
11,5 x 17,5 cm
160 pages
16,50 €


« Nous naissons tous au même âge, n’est-ce pas, pourquoi ne pourrions-nous pas tous mourir au même âge ? »

Comment réduire les « coûts d’entretien » des vieux, des malades incurables, des handicapés mentaux et autres membres improductifs de notre société ?
Voici le thème d’un bien curieux colloque au cours duquel médecins, politiciens, économistes et théologiens cherchent à « planifier de façon responsable l’avenir de millions de gens » – autrement dit planifier notre mort.
Dans ce récit terrible et provoquant, l’auteur nous met en garde contre des arguments – dont l’écho perceptible dans certains discours contemporains donne le frisson – qui tendraient à instaurer insidieusement, dans le fonctionnement de l’État moderne, une forme de barbarie.
Les planificateurs démocrates de la mort moderne menacent de se mettre bientôt au travail, à moins qu’ils n’y soient déjà…

La Mort moderne a fait scandale, en 1978, lors de sa parution, en plein apogée du modèle suédois. Trente ans plus tard, ce roman-essai apparaît, davantage encore, d’une effrayante actualité.

La première édition française de ce livre est parue en 1997, au Passeur. La présente édition est augmentée de la postface de l’auteur datant de 1985, inédite en français.



• Lire un extrait


• La revue de presse