& Littérature


Un monde où le ciel ne cesse de tomber
Un monde où le ciel ne cesse de tomber
Traduit de l'espagnol
par Thierry Davo

Date de parution : 2008
ISBN : 9782916329154
11,5 x 17,5 cm
96 pages
13,50 €


« Ce n'est pas vrai qu'ils meurent tous en silence, comme dans les films. Celui-là est mort en parlant, et il était effrayé. »

Dans ces six courts récits, dont l'écriture s'étend de 1983 à 2007, Rafael Menjívar Ochoa met en scène des thèmes récurrents de son œuvre : la folie, l'amour, la mort, la solitude, la culpabilité...
Dans chacun d'eux le narrateur est aux prises avec un personnage énigmatique à un moment essentiel de sa vie :  une amputation nécessaire mais refusée pour le Fou atteint de gangrène ; le deuil d'une fille et la solitude autant que la culpabilité du Vieux qui reste vivant ; la peur non de mourir mais de mourir seul pour le tueur à gages condamné ; l'amour impossible, le sexe et la violence pour la prostituée nymphomane ; la dépression et la fuite pour le Champion de boxe ; l'illusion désespérée et l'acharnement d'un saxophoniste…

Ces fragments de vie éclatés, saisis au vol, dans les intervalles d'une parole laconique et lacunaire, font alors naître chez le lecteur un sentiment de compassion énervée et irrépressible dans lequel l'humanité elle-même pourrait bien être mise en cause.