& Littérature


L'Histoire du traître de jamais plus
L'Histoire du traître de jamais plus
traduit de l'espagnol
par Thierry Davo

Date de parution : 1988
ISBN : 9782905596260
14 x 22 cm
96 pages
11 €


Il était une fois un policier laid à tête de policier qui, en planant, fit son apparition entre les lampadaires et les parcmètres de la forêt et atterrit tout à côté d'un magasin, avec une petite vieille dans la vitrine et des bonbons au miel dans les bocaux ; un policier laid à tête de policier qui lui demanda où crois-tu aller, c'est à toi que je cause, petit chaperon rouge aux cheveux châtains et aux yeux de colibri effrayé – as-tu vu les colibris, mon chéri ? – un policier laid à tête de policier qui après avoir volé volé volé à travers toute la ville devait le voir, lui et personne d'autre et lui dire toi tu me sembles suspect, voyons voir ce que tu portes dans ton petit panier d'osier, porte-documents en cuir, mallette couleur café…

« C'est à l'âge de 20 ans que Rafael Menjivar Ochoa  écrit L'histoire du traître de jamais plus. Il s'agit pour lui d'une expérience destinée à évaluer ses capacités à écrire un texte long, compte tenu de ses compétences techniques d'alors. « C'est pour cela que le roman est si court », reconnaît-il aujourd'hui. Mais, contre toute attente, le texte rencontre son public. Aujourd'hui épuisé, il continue à circuler sous forme de photocopies et d'éditions pirates, ce qui lui vaut d'être au programme de plusieurs universités publiques ou privées du Salvador, et d'être également étudié aux États-Unis. Ce texte lui apporte en effet renommée et prestige auprès des spécialistes nord-américains de la littérature latino-américaine. » Thierry Davo