Histoire et documents


Maisons closes de province
Maisons closes de province
Date de parution : 1986
ISBN : 9782905596109
13,5 x 21 cm
256 pages
15 €


Convenables et secrètes sous leur vernis balzaciens, les villes de province ont au XIXe siècle leurs rues mal famées et leurs mauvais lieux. Les maisons de tolérance nourrissent les fantasmes et alimentent de grand « faits divers », anticléricaux, comme il se doit, en ces régions prudes et pieuses. Un vicaire débauché et criminel, en 1924 un évêque propriétaire de bordel défrayant la chronique. Revanche d'un quotidien de bruine gris ardoise, l'Éden et le Sporting-club entretiennent un rêve d'érotisme soyeux et de luxe asiatique où trônent, au milieu des glaces et des ors, les « filles d'allégresse », souvent prénommées « Marie ».
La réalité est tout autre. C'est celle que Jacques Termeau a obstinément cherchée, au travers des archives communales, policières ou sanitaires, et des dossiers correctionnels d'« affaire de mœurs  ». Comme jadis Parent-Duchâtelet dans sa célèbre enquête sur la
Prostitution dans la Ville de Paris (1836), il met les choses au point et nous donne, sur l'amour vénal en province un beau livre d'histoire. Alain Corbin-Michelle Perrot