Histoire et documents


La vie qui bat T2
La vie qui bat T2
Date de parution : 1996
ISBN : 9782905596536
12 x 21 cm
112 pages
10 €


Après un premier volume consacré à son enfance en Bretagne et à son engagement au front au 1940, François Dornic nous fait revivre dans ce second volume, comme confrontés par l’écriture, l’insouciance et les premiers émois adolescents, les sombres heures qui suivirent son retour dans l’Ouest de la France à la suite de sa blessure, l’engagement politique et la lente maturaton du métier d’historien.
Avec la même pudeur, la même humilité, la même sincérité mais aussi la même révolte devant l’injustice et la violence, il retrace l’Occupation et les terribles bombardements qui précèdent la Libération : « C’est long, long, long, ça n’en finit pas. Nous buvons le café (un succédané fait d’orge grillée sucré à la saccharine) que j’ai servi dans les tasses en m’éclairant de mèches de de papier roulé. Bien sûr la vie continue. Mais comme, cernée de fracassantes menaces, elle est fragile là-dessous, comme murs, plafonds et poutres paraissent de faibles défenses contre le feu du ciel... La voilà, la guerre totale. Elle traque l'enfance...»
Que ces lignes ne fussent-elles exemplaires, mais « notre misère, d’où provient en partie notre égoïsme, c'est de ne sentir que ce qui nous touche directement. »
Il faut donc poursuivre l’engagement aussi par d’autres chemins. La Libération sera pour François Dornic l'heure des responsabilités politiques, tant au conseil municipal qu’à l'assemblée départementale. Pourtant, c’est l’Histoire qui finalement va reprendre ses droits et l’Université qui bientôt l’accueille...